France

L'Association nationale 

www.pardessuslahaie.net/frontend.php/trame/384   

Ancema : association nationale des cercles d’échanges et de machines agricoles. 


• Son rôle-

Réunir les Cercles français,-

Assurer un lien régulier avec les présidents et les animateurs,-

Participer à des recherches-actions menées par Trame,-

Représenter les Cercles français aux niveaux national et international,-

Communiquer sur les Cercles,-

Encourager les groupes d’agriculteurs à fonctionner en Cercle.    

Le Cercle d'échanges

Le Cercle d'échanges et de machines agricoles regroupe, sur un territoire (petite région, département, voire un peu plus large), des exploitations agricoles, des entrepreneurs de travaux agricoles, des Cuma. Son objet est de mettre en relation ses adhérents (les demandeurs et les offreurs) pour la réalisation de travaux agricoles. La mise en relation aboutit à une prestation de services ou à une location de matériel. Le prix de la prestation est établi par les agriculteurs à partir d’un barème proposé par le Cercle à ses adhérents.  

• Son fonctionnement Un agriculteur A, qui a besoin d'une prestation pour l'exécution d'un certain travail, appelle l'animateur du Cercle. Celui-ci recherche, dans le fichier de ses adhérents, l'agriculteur B qui sera en mesure de fournir, au moment voulu, et avec le matériel et la compétence nécessaires, la prestation demandée.Monsieur B facture ensuite sa prestation à Monsieur A selon le barème indicatif établi par le Cercle d'Echanges.Le service de mise en relation est rendu, moyennant une cotisation d'environ 150€ par an.Le Conseil d'Administration du Cercle d'Echanges est formé d’agriculteurs élus, et oriente l'activité.  

• Les intérêts pour les agriculteurs 

Le Cercle permet aux agriculteurs de gérer au mieux le «couple Capital/Travail» dans leur entreprise en:

• maîtrisant leurs charges de mécanisation:

- par  l'accès à un service souvent moins cher que l'équipement individuel,

- en amortissant leur matériel par une prestation chez un autre adhérent.

• solutionnant leurs surcroîts de travail:

- en déléguant une partie de leur travail,

- en permettant la réalisation d'un travail au moment optimal.

• Optimisant l'utilisation de leurs capitaux: 

Par un recours au Cercle, l'agriculteur:

- évite de se surendetter,

- peut retarder un investissement,

- peut capitaliser en priorité dans sa production principale,

- tester une nouvelle technique ou une nouvelle production sans investir.  

Trame

In the appendix you find the photograph of the representative of the French MR in EMR, Patrick Peterschmitt.